44

Quelle assurance pour ma maison en construction ?

La décision est prise, vos travaux de construction vont bientôt démarrer. Logistiquement et techniquement parlant, tout est prêt : le plan a été établi minutieusement, les matériaux ont été choisis et vous avez déjà signé un contrat avec un entrepreneur. Vous êtes presque prêt à choisir votre table de jardin http://www.hallseasons.fr/134-mobilier-de-jardin/17-table-de-jardin ! Mais attention, avez-vous vraiment pensé à tout, y compris l’assurance de votre maison en construction ?

Pour une assurance pour ma maison en construction ?

De nombreux maîtres d’ouvrages pensent que l’assurance de l’entrepreneur est suffisante. Pourtant, la loi Spinetta du 4 janvier 1978 stipule clairement que le maître d’ouvrage est tenu de souscrire à un contrat d’assurance spécifique avant de démarrer le chantier : la garantie dommages-ouvrage (DO).

Cette assurance obligatoire vous permet de vous faire indemniser pour des sinistres couverts par la garantie décennale. Votre assureur vous octroiera un montant déterminé par les résultats des études constats et expertises afférents à votre déclaration de sinistre.

Les assurances indispensables pour ma maison en construction

Il y a d’abord l’assurance DO qui vous soulage donc des frais de réparations si des malfaçons ou des pathologies engageant ou non la responsabilité de l’entrepreneur sont constatées dans les 10 ans suivant la remise des clés. A savoir : la non-souscription à l’assurance DO est passible de sanction pénale.

L’assurance entrepreneur vous permet de signaler des désordres apparus dans les 12 mois suivant réception de la construction. Si l’entrepreneur ne dispose pas d’une telle couverture, il sera tenu de vous rembourser les travaux supplémentaires que vous engagerez.

La responsabilité civile couvre tous les intervenants contre les éventuels dommages matériels, corporels ou immatériels causés par la construction en cours.

L’assurance décennale vous garantit que jusqu’à 10 ans après l’achèvement des travaux, vous n’aurez pas à prendre en charge les désordres présentant des risques pour l’intégrité structurelle de l’ouvrage ou qui nuit à son habitabilité.

Il y a également la garantie d’achèvement ou de remboursement par laquelle l’entrepreneur s’engage soit à terminer la construction, soit à vous rembourser.

Pensez également à la garantie de livraison qui vous protège des risques de non-réalisation de l’ouvrage.

Les assurances optionnelles pour ma maison en construction

Si vous souhaitez optimiser votre protection et celle de l’ouvrage, tournez-vous vers les assurances facultatives.
Celle couvrant les éléments d’équipements indissociables intervient après le délai de parfait achèvement. Sur une durée de 2ans après réception, cette assurance prend en charge les éléments qui ne peuvent être détachés de la structure sans l’endommager.

Vous pouvez également souscrire à une garantie des dommages immatériels occasionnés par des dommages matériels et qui empêchent une utilisation appropriée du bien.
La garantie biennale, valide 2 ans à partir de la réception, prend en charge tous les éléments exclus par la garantie décennale, soit les éléments n’appartenant pas à la structure comme les portes et fenêtres, le chauffage, etc.

L’assurance dommages intermédiaires, que vous pourrez faire jouer dans les 10 ans après remise des clés, couvre les vices cachés non garantis par l’assurance décennale.
D’autres options comme l’assurance tous risques chantier qui prend en charge les dégâts matériels touchant tout élément devant appartenir à l’ouvrage sont en outre disponibles.
Trouvez tout ce qu’il vous faut en matière d’aménagement des extérieurs avec la marque Oceo